Air Liquide cède les laboratoires Anios

Le groupe compte polariser le développement de son activité hygiène sur la société Schülke.

Air Liquide a confirmé, le 9 octobre, vouloir céder sa participation (66 %) dans les laboratoires Anios. Le groupe souhaite ainsi recentrer le développement de son activité hygiène sur la société Schülke dont il détient 100 % du capital. Avec 700 collaborateurs et un chiffre d’affaires de 200 millions d’euros, celle-ci développe et commercialise des produits de désinfection, d’antisepsie et de nettoyage notamment pour les hôpitaux et les cabinets médicaux.

© Anios

© Anios

Dans le cadre de ce projet de cession, Air Liquide a reçu une offre ferme émanant d’un consortium composé de la famille Letartre, fondatrice des laboratoires Anios et actuel actionnaire minoritaire, et de la société d’investissement Ardian (anciennement Axa Private Equity). Il répondra à cette offre au terme de la procédure d’information /consultation des instances représentatives du personnel concernées. Puis l’opération sera soumise à l’obtention de l’accord de l’autorité de contrôle de la concurrence en France.

Au sein du consortium, Ardian souhaite accompagner Bertrand Letartre et Thierry Letartre dans le projet de croissance des laboratoires Anios. Son ambition est d’aider l’entreprise à investir en R&D et à accélérer son déploiement à l’international, notamment par le biais d’acquisitions. Créés en 1898, les laboratoires Anios sont déjà présents dans 80 pays (30 % du chiffre d’affaires). Ils sont spécialisés dans les produits désinfectants à destination du secteur de la santé. Ils comptent environ 450 collaborateurs (dont 300 en France) et réalisent un chiffre d’affaires annuel de 180 millions d’euros.

Source : www.processpropre.fr