Michael Monsieur, responsable du laboratoire de métrologie HeX à Gosselies et superviseur Technique est également un grand sportif en dehors de son activité professionnelle.
En effet, le collaborateur HeX parcourt l’Europe toute l’année afin de se surpasser durant divers demi Ironman. 
Après une longue pause dû à la Covid 19, Michael a pu retrouver la compétition le 30 mai dernier.

Pourrais-tu nous en dire un peu plus sur ton aventure de ce 30 mai ?

Mike : Je participais au demi-Ironman (70.3) de St Polten en Autriche !
Enfin un dossard après des semaines d’entrainement et de nombreux reports d’évènements sans pouvoir concourir !
En effet deux courses étaient planifiées en début de saison (70.3 Venice Jesolo et 70.3 Aix en Provence) mais elles ont été annulées en raison de la pandémie, ce qui m’a obligé à me rabattre sur un plan B, c’est -à-dire le Demi de St Polten en préparation du 70.3 en Finlande où j’espère réaliser une belle performance personnelle en catégorie d’âge et, qui sait, si j’ai de la chance, décrocher le St Graal, la qualification pour les championnats du monde de 70.3.

Quelles sont les distances pour chaque discipline ? 

Mike : Ma distance de prédilection en triathlon est le demi Ironman, également appelé 70.3,

qui se compose de :
– 1,9km de natation,
– 90km à vélo et enfin,
– 21,1km de course à pied,

un bon compromis entre vitesse et gestion.

Quel est ton temps global de course ? 

Mike : Chaque course est différente évidemment mais dans la configuration de ce parcours çi qui était relativement difficile au vu du dénivelé et des conditions météo (vent++ et pluie), je termine en 5h10, ce qui me situe dans le premier tiers du classement général qui compte 1500 athlètes dont 125 professionnels. Même si je ne suis pas satisfait de ma course et de mon temps, les heures d’entrainement ont payé.

Comment prépares-tu ce genre de courses ?

Mike : Combiner vie professionnelle/familiale et sportive est déjà un défi en soit :), mais j’ai la chance de partager cette passion avec ma femme et j’ai le soutien de mes enfants et de mon employeur 😉
En gros, suivant les phases de préparation pendant l’année je m’entraine 6jr /7 et régulièrement 2x/jour ce qui correspond en moyenne à 3 séances de natation, 3 séances à pied et 3-4 séances à vélo ce qui donne entre 10 et 12h par semaine.

Tes conseils pour préparer une épreuve comme celle-ci ? 

Mike : J’encourage tout le monde à tenter de réaliser une épreuve qui lui fait envie peu importe la distance et pour celle-ci par exemple, je dirais :

  • Choisir un événement qui vous fait vibrer
  • Varier les différents types d’entrainement et ce dans les 3 sports
  • Faire des entrainements adaptés à son niveau
  • Quantifier objectivement le temps dont on dispose pour les entrainements afin d’être toujours serein psychologiquement
  • Ne pas hésiter à se faire suivre et coacher pour se préparer de la manière la plus efficiente par rapport au temps disponible
  • Faire des enchainements vélo/course à pied
  • Écouter son corps (blessure / douleur)
  • Prendre soin de son corps (diététiquement et nutritionnellement)
  • Mais le plus important kiffer et être motivé 😉

Avant son prochain objectif en Finlande le 3 juillet, revivez en photos son dernier 70.3 en Autriche.